Le café

Le processus de décaféination

Qu'est-ce que la caféine ? 

La caféine est une molécule chimique et psychoactive qui agit de sorte à stimuler l’esprit et le corps. On dit d’elle qu’elle accroît le focus, qu’elle favorise la coordination et soutient l’effort physique. Les mauvaises langues diront plutôt qu’elle nourrit l’anxiété, qu’elle trouble le sommeil et qu’elle donne mal à la tête. Contrairement à ce que véhiculent certaines rumeurs voulant que les cafés de torréfactions foncées contiennent moins de caféine, nous sommes maintenant capables d'affirmer qu'une multitude de facteurs influence la quantité de caféine contenue dans notre tasse de café: la nature du grain, la torréfaction, l'infusion, la température de l'eau ou encore la dose de café utilisée, entre autres. Si vous souhaitez plus d'informations sur ce sujet, vous pouvez vous référer à cet article de la SCAA, sommité mondiale dans le monde du café. 

Comment décaféine-t-on le café?

Tout d’abord, sachez qu’un café décaféiné contiendra toujours un minimum de caféine… tel que mentionné ci-dessus, la molécule de la caféine est tenace! Toutefois, il existe 2 méthodes bien connues pour en éliminer une bonne partie.

La méthode suisse :

  1. Le grain de café est trempé dans l’eau. Cette étape permet au grain de prendre de l’expansion (il se gorge d’eau) et ainsi de préparer l’extraction de la caféine.
  2. Le grain est ensuite filtré au charbon. Ce filtre emprisonne la caféine.
  3. On répète ce processus jusqu’à l’obtention d’un café qui soit décaféiné à plus ou moins 99%.

La méthode KVW (processus chimique) :

  1. Le grain (vert) de café est d’abord disposé dans un bain de vapeur à haute intensité. L’objectif étant d’ouvrir les pores du grain.
  2. Par la suite, le grain est rincé dans une solution de dichlorométhane (chlorure de méthylène, solvant organique) où il demeurera en macération entre 10 et 12 heures durant.
  3. Pour terminer, le grain de café retourne au bain de vapeur quelques heures afin de se purifier des résidus des solvants utilisés lors de l’étape précédente.

La vidéo ci-dessous explique très bien la méthode suisse, c'est à dire à l'eau.