Le café, Chez FARO

Le mois du commerce équitable débute !

Le mois de mai est celui du commerce équitable. Depuis quelques années, le commerce équitable n’est plus le produit à la mode et s’est même fait écorcher par certains torréfacteurs. Comme tout système, il n’est effectivement pas parfait. Le projet équitable n’est pas une finalité en soi, mais un système vivant qui s’adapte au défi du temps. Les achats appelés directs, c’est à dire directement fait auprès avec des cultivateurs est plus singulier et en plus efficace au point de vue marketing. Mais tous s’entendent pour dire que malgré l’échange direct nord-sud, des achats directs pour 100% des récoltes ne sont pas possibles. Le mois de mai est donc une façon pour FARO d’affirmer que le commerce équitable a toujours sa place dans ce monde d’échange. Le commerce équitable devra et doit évoluer, comme tout système d’échanges commerciaux, mais les valeurs d’équités derrière cette idée sont bien ancrées chez nous. Voici donc un texte de Valérie Verhoef, barista et gérante chez FARO, pour parler davantage du commerce équitable.
— Maxime Fabi, Directeur Général

Le commerce équitable : pourquoi?

Parce que ce type de commerce est basé sur l’idée théorique que le commerce classique est injuste et que nous devons tous nous pencher sur notre empreinte de "consomm’acteur". Une inégalité s’excave depuis les premières révolutions industrielles entre les pays du Nord et du Sud. Depuis toujours, FARO se souci de cette problématique et vous offre des cafés équitables et va jusqu’à visiter fermiers et plantation de caféiers tous les ans. Même si selon la Fair Trade Federation les échanges de produits mondiaux équitables ne représentent que 0.01%, nous tenons à y contribuer. Nous croyons en une philosophie économique solidaire et respectueuse.

Acheter des produits équitables : les implications.

  1. Encourager le développement d’un commerce éthique. Veiller au respect des travailleurs, lutter contre l’esclavagisme et le travail des enfants tout en prônant l’équité des sexes.
  2. Coopérer au maintien de relations commerciales saines. Redéfinir les termes de ces échanges et surtout, établir un rapport le plus direct possible avec les producteurs agricoles de tout genre.
  3. Contribuer à l’expansion de l’éventail de tous les produits offerts et disponibles par le marché équitable. Plus la demande sera forte, plus l'offre sera intéressante.
  4. Acheter équitable c’est également coopérer à la poursuite de divers savoir-faire qui méritent de traverser les générations actuelles et futures.
  5. Choisir des producteurs locaux. D’ici, ou d’ailleurs… Choisir des gens qui s’activent par passion pour créer et offrir des produits de qualité.

Mais loin de nous la prétention d’être de fins moralisateurs…nous sommes des artisans torréfacteurs et nous nous sentons concernés par ce type de développement économique et sommes fiers de pouvoir vous offrir divers produits équitables.