Chez FARO

Nos baristas à travers le monde: le Portugal

C’est le temps des vacances. Malgré tout, la passion du café rattrape les baristas de FARO en quête de découvertes à travers le monde. Habitués de parler des pays producteurs, nous allons proposer une série de blogues portant sur les cafés des pays où nos baristas passent leurs vacances ou leur session à l’étranger. À travers ces voyages, ils vous donneront un aperçu de la culture locale du café. Chaque blogue sera signé par le barista. Par exemple, quels sont les éléments qui constituent la scène du café en Corée, à Singapour, en Australie, en Amérique centrale ou en Europe? À suivre…

Pour commencer cette série de blogues, étant moi-même un touriste assumé, il me fera plaisir de vous présenterdes cafés dont j’ai eu le loisir de visiter en payant mes cafés trop chers! Cela dit, j’ai beaucoup apprécié mon expérience (juste pas la facture!).

Pendant mes déplacements pour le travail, je cherche toujours les cafés indépendants. Je souhaite voir ce qui se fait, et boire des cafés mieux travaillés que les grandes chaines de restauration rapide. Même en vacances, je garde l’œil ouvert. Cependant, l’offre a tendance à se ressembler. Avec une jeunesse plus ouverte, les modes du café de spécialité sont de plus en plus accessibles, ce qui uniformise l’offre à travers le globe. C’est pourquoi je préfère vous parler de cafés où la tradition est ancrée depuis des générations. Pour moi, un café ouvert depuis 100 ans mérite une petite visite. Pour ce premier blogue, je vais donc vous parler de deux cafés célèbres du Portugal que je voulais absolument visiter lors de mon séjour au pays des « pastel de nata » et des azuléjos.

Lisbonne: Café A Brasileira

Fernando Pessoa, "the Flâneur"

Fernando Pessoa, "the Flâneur"

L’extravagant « Café A Brasileira » fait partie de ces cafés où les clients ont changé le cours de l’histoire. Ouvert depuis 1905, le café est situé au cœur de Lisbonne à la limite du quartier Largo do Chiado. L’éternel client immortalisé en bronze sur la terrasse est le décousu personnage Fernando Pessoa, alias « the flâneur ». Écrivain politique et culturel de la ville, il est reconnu pour ses articles en boisson (et son talent…).

L’établissement en soit est un voyage dans le temps. L’architecture est sublime. Le café servi est un café mi-noir, très bien balancé. Il représente bien ce que l’on trouve dans les autres cafés typiques de Lisbonne. Un espresso court aucunement fruité, mais tout de même bien équilibré et sans amertume.  Disons qu’avec la pâtisserie locale par excellence, la Pastel de nata, ça commence très bien la journée!

Leur logo est fou! Il aurait pu être fait en agence en 2017 tellement il est actuel.

Leur logo est fou! Il aurait pu être fait en agence en 2017 tellement il est actuel.

Un « must » si vous allez à Lisbonne et désirez mieux comprendre l’histoire des cafés et leur influence sur les penseurs et critiques qui ont forgé le monde d’aujourd’hui.

 

Porto: Café Majestic

Un café d'une architecture des plus impressionnantes, au cœur de Porto. 

Un café d'une architecture des plus impressionnantes, au cœur de Porto. 

Le café Majestic est un café chic de Porto qui rappelle un peu la belle époque de Paris. Son architecture « Art Nouveau » a propulsé le café comme le rendez-vous des portuans depuis 1921 (portuans = habitant de Porto). Son charme et son luxe ont inspiré l’élite politique et économique de la ville. Puis, les penseurs et artistes ont accaparé ce lieu, dont J. K. Rowling pour l’écriture de Harry Potter. Aujourd’hui, les touristes dépeignent mieux la clientèle typique sur place. Il est donc préférable d’y aller tôt, ou tard, avant l’affluence des touristes comme moi qui visitent le café, appareil photo à la main. Ça enlève un peu de magie… Vous pourrez ainsi vivre l’ambiance locale du café.

Le café servi est correct, sans plus. L’espresso est court en bouche et sans acidité, dans la tradition portugaise. Le menu ne sort pas l’ordinaire non plus.  Les prix sont chers par rapport aux produits. Ne vous inquiétez pas, le café mérite le détour. Son atmosphère romantique, les costumes des serveurs et son architecture vous feront oublier le prix. Ce café nous rappelle l’importance et l’influence que les lieux et la boisson ont eues dans la culture.

Conseil : Visitez le soir;  avec les lumières, c’est magnifique. Évitez d’y manger! Porto offre beaucoup de bonnes tables mieux travaillées pour le prix. Demandez la terrasse du fond en arrière du piano si vous désirez prendre plus de temps pour écrire… un livre ou poème.

Majestic cafe porto

Mon collègue Antoine devrait vous parler dans un prochain blogue des cafés indépendants du Portugal. Pour terminer ce premier blogue inspiré des cafés traditionnels Portugais, voici un petit morceau de poème écrit par  Fernando Pessoa dans un café. Je vous laisse deviner s’il était sous l’influence de la boisson ou du café : Suis ta destinée.

Suis ta destinée,

Arrose les plantes,

Aime les roses.

Le reste est l’ombre

D’arbres étrangers.

 

La réalité

Est toujours plus ou moins

Que ce que nous voulons.

Nous seuls sommes toujours

Égaux à nous-mêmes.

 

 « The flâneur»